Confrérie de l'aumonière

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

                                                                                                                                                                                                         

….. " Par le lard et le cabus, moi, Florence,

Défenseur inconditionnel de l'Aumônière de Malonne et du folklore malonnois
En ce premier chapitre établissant le Grand Conseil des Aumougneux
Devant l'assemblée et tous les confrères réunis,
Témoins et garants de ce triple serment,
Je m'engage à manger au moins une fois l'an l'Aumônière de Malonne et à en vanter les bienfaits
Je m'engage à participer chaque fois que faire se peut, à la Cérémonie de la Grande Cabusaille,
Je m'engage à promouvoir l'image de Malonne et à rappeler partout la convivialité de ses habitants.
Je considère ce serment valide jusqu'à la fin de mes jours terrestres. "


C'est en ces termes éloquents que les membres du Grand Conseil de la confrérie de l'Aumônière de Malonne·ont prêté serment ce samedi 23 février 2002, instituant ainsi la toute nouvelle confrérie malonnoise.

 

Chaque " Aumougneux " était parrainé par un membre d'une confrérie wallonne. 
C'est ainsi que dans une féerie de couleurs et de costumes tous plus attrayants les uns que les autres, nous avons vu déambuler dans les méandres de l'ancienne abbaye, sous une multitudes de flocons neigeux,( eh oui…en février…, )la Frairie des Masuis et Cotelis (de Jambes), les Quarteniers de la Flamiche (de Dinant), 
Les Maîtres Brasseurs et Distillateurs de Wallonie, la confrérie du Péket de Namur et de ses escargots, la Société Royale Moncrabeau (de Namur), la confrérie de la Gatte d'Or (de Hamois), la confrérie de la Blanke Doreye (de Jodoigne), la confrérie Temploutoise des Fabricants de vins de fruits, la confrérie des Chevaliers de la Tarte et de la Pompe, la Commanderie des Coteaux de Meuse, les Chevaliers de la Coutellerie (de Gembloux), la Confrérie des Toursiveux des Gros Tiyou, la confrérie des Scailletons (de Bertrix) et la confrérie " Li Crochon ."


Encadrés de leur parrain ou marraine respectif, les Aumougneux, précédés d'un cortège d'enfants, se sont rendu à la cafétéria de l'HENaC où avait lieu la cérémonie dirigée par un maître de cérémonie bien connu … Michel Vause. 

Après avoir revêtu leur costume de cérémonie, les membres du nouveau conseil ont prêté serment tour à tour sur l'insigne pommeau de la Confrérie réalisé par D.Rousselet, sculpteur local et Aumougneux lui-même.

Chaque parrain présentait en " termes éloquents " son filleul à l'assemblée nombreuse qui goûtait avec un plaisir évident les descriptions facétieuses des nouveaux confrères.

Une signature au bas du diplôme, et le parrain passe au cou de son filleul le gorgerin de la Confrérie : une aumônière - sculptée - comme il se doit. 

C'est sous les roulements de tambours que les Aumougneux ont entonné l' " Hymne de la Confrérie " avant de distribuer boissons et mini-aumônières fortement appréciées par le public.
 

Ce fut ensuite le départ pour la " Cabusaille " : grand repas de la Confrérie, réunissant pas moins de 250 invités dans le cloître de l'ancienne abbaye.

Dans une ambiance de chansons aux musiques connues et aux paroles revues et corrigées par nos Aumougneux, ce repas de fête a clôturé l'installation du Grand Conseil.

Au menu, nous retrouvons les plats primés lors du concours lancé en 1998 :
En entrée, l'Aumonière de Malonne, à l'origine de cette noble et nouvelle confrérie ;
Ensuite , Lapin aux prunes de Malonne et pour terminer : le dessert des Marlères.
Le tout entrecoupé de rires et de chants par la chorale des Aumougneux sous la direction inégalable de Monsieur Baudouin Pirard.

Afin de satisfaire la curiosité de tout un chacun voici la liste des membres du Grand Conseil de la Confrérie de l'Aumônière de Malonne : Florence Dupont, Daniel Rousselet, Alex Vandurme, Joelle Van Rossem, Philippe Moriamé, Philippe Hendrick, Marie-Line Jeanson, Richard Charlot, José Gérard, Murielle Lecocq, Etienne Loriaux et Baudouin Pirard.

Nul doute que de nombreux amateurs de lard et de cabus viendront rejoindre cette confrérie où il fait bon "chanter, rire et bien manger. "

Pour terminer, je vous invite à chanter sur l'air de " Buvons un coup, buvons en deux "
ce refrain de l'Hymne de la Confrérie de l'Aumônière de Malonne :

" Buvons un coup, buvons en deux,
à la santé des Aumougneux
A la santé des Confréries
Et merde à tous ceux qui s'en moquent
et ne veulent pas en faire partie. "

A chanter sans restriction ni modération, accompagné d'une aumônière de Malonne et de sa fameuse sauce 118. avec ,selon le président : Alex Vandurme, une bonne bière de Malonne …

Longue vie à la Confrérie.

B.H.M

Le texte et certaines photos sont extraits d'un article paru sur le site ami "Malonne.be" en mars 2002.


 

Bientôt ...

No events

Temps de chargement de la page : 0.004 secondes.